Le veau, mâle ou femelle, est le petit de la vache. C’est un animal jeune, qui est élevé soit pour renouveler le troupeau, soit pour sa viande comme « veau de boucherie ». Élevé jusqu’à 5 ou 6 mois en France, parfois jusqu’à 8 mois dans d’autres pays européens, le veau de boucherie donne une viande très appréciée du consommateur pour sa tendreté et sa couleur claire.

Comme pour toutes les femelles de mammifères, chez la vache, la naissance d’un veau par an est indispensable pour déclencher, chaque année la production de lait. Dans les élevages laitiers, tout le lait produit par les vaches est collecté pour la consommation humaine. Par conséquent, un éleveur spécialisé dans la production de lait ne peut pas garder tous les veaux. Après leur naissance, les veaux boivent le colostrum, c’est-à-dire le premier lait riche en anticorps maternels qui les protègent contre diverses infections. Puis, l’éleveur laitier va choisir les jeunes femelles qu’il garde pour le renouvellement de son troupeau (soit chaque année entre 20 et 30% des veaux nés sur son exploitation) et le plus souvent, il vend les autres veaux.
Ces derniers sont alors élevés dans des élevages spécialisés, 70 % d’entre eux comme veaux de boucherie et 30 % pour donner de la viande rouge (jeunes bovins de boucherie, génisses, boeufs).
Dans les élevages de races à viande (Blonde d’Aquitaine, Charolaise, Limousine…), les veaux tètent le lait de leur mère jusqu’au sevrage. 4 % d’entre eux sont élevés comme veaux de boucherie. C’est la production dite de « veaux sous la mère ». Plus de 60 % des autres veaux sont élevés plus longtemps pour donner de la viande rouge et près de 30 % sont destinés à la reproduction (vaches, taureaux).

(Source : Centre d’information des viandes, http://www.civ-viande.org)

C’est ce que quelques agriculteurs du Pays-Basque vous proposent aujourd’hui « en direct de l’étable à la table ». Soucieux de mieux valoriser son exploitation, tout en permettant au consommateur une économie substantielle sur les coûts intermédiaires, Jean Michel Chamalbide a choisi ce mode de commercialisation directe. La livraison se fait à votre domicile, dans un rayon de 50 kms autour de Saint Jean Pied de Port. Présenté en colis de 5 à 10 kgs, l’assortiment est composé de viande de veau de la ferme tranchée, emballée sous-vide et étiquetée. L’abbatage et le conditionnement se font sous le stricte contrôle des autorités sanitaires à l’abattoir de Saint Jean Pied de Port, à seulement 1 km de la ferme de Jean Michel.
Une viande tendre, savoureuse, parfumée et juteuse à souhait comme vous n’en avez peut-être pas mangé depuis longtemps… pour un prix correct.

Contact : Jean Michel Chamalbide – Ferme Urritxordokia – 64220 ISPOURE
Tél : 05 59 49 13 44
Portable : 06 75 93 26 11
Courriel : chamalbide@aliceadsl.fr

Villes principales pour les tournées de livraison à domicile : Saint Jean Pied de Port, Saint Etienne de Baigorry, Cambo, Uztarits, Espelette, Bayonne, Biarritz, Anglet, Saint Pierre d’Irube, Villefranque …