Les succulents confits du Pays Basque « Dieu merci, le réfrigérateur ne date que du XX ème siècle. Serait il apparu plus tôt que les paysans n’auraient point cherché comment conserver les viandes. Et le confit ne serait pas apparu. Autant dire que l’on serait aujourd’hui privé de l’une des plus belles réussites de la gastronomie de campagne »

Les confits du Pays Basque
« Les confits du Pays Basque n’ont rien à envier à ceux plus connus du Périgord ou des Landes ! Depuis longtemps, les paysans basques ont su conserver dans la graisse les plus beaux morceaux de leurs volailles et de leurs cochons. Les grandes cultures de Maïs de St Palais attestent d’ailleurs qu’un élevage traditionnel existe bien au Pays Basque. »
Une Recette toute simple.
« Comme la plupart des grandes choses, le confit se prépare simplement. Après découpage, les viandes sont recouvertes de sel, pendant 24 heures. Elles sont ensuite cuites dans la graisse bouillante pendant de longues heures. Conservée dans cette même graisse pendant plusieurs mois, la viande prend alors une saveur nouvelle et particulièrement délicieuse. Pour une conservation plus longue et pour pouvoir les expédier sans soucis, nous les stérilisons. Nos clients peuvent ainsi les conserver jusqu’à 4 ans, en toute tranquillité. »La dégustation du confit.
« Le confit est aussi délicieux froid que chaud, notamment le confit de porc Manex, (porc issu d’un élevage local). Pour le déguster froid, il convient bien entendu de le dégraisser. Il se mange alors tel quel. Avec une bonne tranche de bon pain et quelques condiments, on n’en finit pas de se régaler.
Vous pouvez aussi bien entendu servir vos confits chauds. Après les avoir dégraissés, vous pouvez les réchauffer au four ou à la poêle. Servis avec des pommes de terre sautées aux cèpes avec des petits lardons de ventrèche et quelques lamelles de piments doux, (sautés dans la graisse du confit avec une pointe d’ail et persil), c’est un grand plat que vous servez à vos invités. »

Nos recettes de confit « originales »
« Pratiquement toutes les viandes conviennent à la conservation en confit. A côté du traditionnel confit de porc et de canard, nous avons créé pour vous 2 recettes originales.

La Palombe Confite : 

palombe confite

Préparée en confit, la chair fine et succulente de ce pigeon sauvage, chassé au Pays Basque et dans le Sud Ouest en octobre garde toute sa délicatesse. On s’en pourlèche les babines jusqu’au dernier morceau.

L’agneau confit :

agneau confit

Pour l’agneau confit, nous désossons et assaisonnons l’épaule, qui cuit ensuite doucement dans la graisse de canard. Découpée froide, au sortir de la boîte, vous la réchaufferez doucement au four, à couvert et la servirez avec des haricots blancs cuisinés à la graisse de canard ou de la piperade et des frites »

 Retrouvez tous nos confits sur http://www.petricorena.com/